08/01/2014

ESTEBAN (2014)

Esteban Titre.jpg

Si sur le blog calme et sérénité régnaient tout au long de l'année 2013, il en fut assez autrement dans mon esprit.

Tous ces mois ont été chargés d'expériences belles et préoccupantes, au point que j'ai eu besoin d'exprimer certaines émotions par les biais qui pouvaient être les miens.
Pas très doué pour écrire dans les moments qui semblaient opportuns, je m'en remettais alors à cette passion pour les histoires imagées et à quelques fantaisies.

Esteban.jpg

L'histoire à peu près écrite, je proposai à DonQi (aujourd’hui mondialement célèbre pour son incarnation de Javier Martinez) d'endosser le rôle d'Esteban, personnage central du film et taillé sur mesure pour lui.
Pressé par le temps - DonQi nous quittant prochainement pour un voyage sans retour vers des contrées lointaines et exotiques, le tournage dut se tenir rapidement à l'automne et avec moins encore de moyens qu'à l'habitude.

Esteban 2.jpg

A ces contraintes de temps et les limites techniques s'ajoutaient la multiplicité des lieux, plus ou moins fréquentés et où nous n’étions pas forcement bienvenus (on peut d'ailleurs remercier les employées du 8 à Huit de Cuges pour leur gentillesse et bienveillance).Mais l'essentiel fut bel et bien sauf: le cœur mis par tous à l'ouvrage, en attendant les heures de montage que me réservait un tel scenario.

 Le pitch, à la fois très et peu évident n'a pas grande utilité à être dévoilé, et s'il ne fallait que quelques mots pour décrire mon sentiment, je dirais: l'amour nous sauvera tous.
La bande son est confiée à Glen Hansard, artiste Irlandais qui sait sortir ses tripes, et Bingo Players par endroits.



Un grand merci à Bichonne, John Peterson Jr. quelque peu coupé au montage (mais dont la présence fut salvatrice), Mathias, DonQi bien sûr, et Mary & Bichonne pour leur aide sur les sous-titres.

ps: une malédiction automobile touche tous ceux qui se sont approchés de près ou de loin de ce film. Ne soyez donc pas surpris si votre votre véhicule brûle dans les prochaines heures. Sinon, je le volerai moi-même pour faire vivre la légende...

Commentaires

J'me permets de publier le Test Canard PC de Mgr Waloo, qui tient du pavé, et je l'en remercie:

Yop Bichonek !

Je viens de voir Esteban :)

Du coup, si je peux me permettre une critique que j'espère structurée et constructive ... :) bon par contre c'est un peu à la volée. Il faudrait que je le revoie pour plus de détails. Tu me feras ton retour sur une copie double grands carreaux !

1. Image
Globalement l'image est belle, stable et détaillée. J'ai été fort agréablement surpris par les séquences du supermarché. Je les ai trouvées franchement limite parfaites ! Celles de la salle de sport sont nickel aussi.
Par contre, à mon goût les séquences chez le psy et certaines chez Esteban manquent de contraste.
Disons que la luminosité est faible, et de façon uniforme sur l'image. Elle aurait peut être gagné à avoir quelques éclairages latéraux pour gagner des contrastes. D'autant plus qu'Esteban est souvent habillé de façon sombre.

C'est surtout que du coup sur ces images, le noir n'est pas noir, tout est un peu gris. Mais clairement c'est difficile d'avoir tout ce qu'il faut pour une belle image dans un lieu peu éclairé...

2. Son
Pas grand chose à dire, le texte est parfaitement audible, clair et un joli fond sonore sur la séquence du début. Peut être que les séquences au boulot manquent de fond sonore pour contraster avec le psy ou le vélo.
Y'a tout ptit un passage de la narration par contre où le volume de la voix de Pierre est un peu faible. vers 3"28 puis 4"15.

3. Narration/scénario
C'est très bon, on suit parfaitement l'histoire et l'enchaînement dramatique des choses pour Esteban, en suivant le fil du narrateur chez le psy.
Je persiste à croire que dans la première scène, on ne sait pas forcément où il est, mais au final ça importe assez peu. Quand on voit les raccourcis et les ficelles scénaristiques énormes de CSI par exemple, ici ça reste du détail...

Après le happy end est bien rendu, mais c'est étonnant de ta part comme choix ^^ Il est très bien amené en tout cas

4. Montage
Alors là...là monsieur, c'est carton plein. En voyant ton découpage linéaire des séquences de base, et sans avoir trop lu le texte, je ne savais pas trop vers quoi tu allais. Après visionnage, je me rends compte que tu avais parfaitement ton idée en tête :)
Je vois rien à dire, le rythme est juste parfait, pas de temps mort, tout s'enchaine de façon très fluide. Bref après un visionnage unique, j'ai l'impression de voir ton œuvre la plus aboutie de ce côté là. C'est très bien construit, super propre et sans bavures.

5. Mise en scène/acteur(s)
Pierre est très bon! Meilleur que dans El Gringo où il y avait quelques passages surjoués. C'est bien dirigé, ça sonne juste en fait. Et comme je disais à Pierre, je t'ai également trouvé très très bon dans tes (brèves) interventions :)
Kat conclut proprement le film, même si c'est difficile de trouver la bonne "poker face" dans ces regards croisés.

6. Final thoughts
Comme je te le disais, certainement un de tes projets les plus aboutis, si ce n'est LE plus abouti. Parce qu'il est très bon sur bcp de tableaux, ce qui est un équilibre plutôt difficile à atteindre. 7 minutes d'attention pleines. Je me rends compte que tu n'as pas utilisé de séquence avec John Peterson Jr, ce qui prouve que tu n'hésite pas à trancher dans le vif parce que tu ne devais pas juger l'ajout de la séquence utile.
Après je sais pas qu'elle est l'intention initiale, mais c'est pas si évident d'avoir un lien d'empathie avec le personnage. On s'y retrouve parfois un peu, comme on peut s'en sentir indifférent et éloigné sur d'autres aspects.

+ Montage impeccable qui tire vraiment le film vers le haut sur tous les plans
+ Acteur vraiment crédible dans le rôle du personnage
+ Partie sonore nickel

- Image inégale en fonction des plans
- Happy end

Good job Man !

Si un jour (un jour...) j'ai le temps, j'aimerais bien te mettre en scène :)
Reste à trouver quelque chose de bien à écrire ! :D

Waloo

Écrit par : Johnny | 11/01/2014

L'avis éclairé et poétique de Jean-Claude:

Coucou,

J'ai trouvé ce DVD très intéressant.

Il exprime ce que je pense depuis toujours.Nous ne voyons et déchiffrons notre environnement

qu'en fonction de nos états d'âme du moment!!

Nos états d'esprits impriment nos visions et regards sur notre champs social.

Nos pensées émettent des fréquences vibratoires plus ou moins moroses, plus l'on se place dans

le négatif,plus on invite l'événement à se réaliser.

Nos pensées négatives affluent, assombrissent les jolies couleurs de la vie, ternissent et détruisent

cette joie de vivre et par là même celles de nos proches!!!

Et puis miracle, lorsque l'on ne l'attend plus....une rencontre ou autre....le brouillard négatif s'estompe

et laisse place à une colossale énergie positive...Tout devient beau....

Comme moi aujourd'hui !!!La première journée en mer sur le fameux voilier et régates... en vues des dimanche...

Ouf!! J’arrête à plus Jclaude

Écrit par : Johnny | 26/01/2014

Écrire un commentaire