Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2016

W H A T I F & PelliCULTE (2016)

WHAT IF - VIMEO AWARDS.jpg

 
Après un 'Hamlet II' dont j'étais très satisfait et pour lequel les retours avaient été bons, mais dont l'humour particulier et le style Franco-Français l'avait privé d'une audience étrangère, je me suis remis au boulot en fin  d'année dernière. Et à mon retour d'un magnifique voyage au Perou et en Bolivie, je cogitais pour trouver une histoire qui me permettrait de franchir encore un cap.

1.jpg


Les difficultés que j'avais eues à obtenir des décors et accessoires, et de garder une constance dans le jeu des acteurs sur un film de 15 minutes m'ont amené à voir plus court, même si se dessinait déjà dans mon esprit névrosé une possible suite/nouvelle histoire autour de Javier Martinez & 'El Gringo'.

J'ai donc pris le parti de concentrer à peu près tout les éléments de mon histoire pour obtenir un court-métrage aux images et aux émotions les plus fortes possibles en m'appuyant sur un musique d'Opéra qui accompagnerait mes personnages.

3.jpg

Les thèmes abordés qui me sont chers étant le fantasme du retour en arrière, pour rattraper "ce qui a merdé", et un fond opératique mélancolique à l'intérieur du rêve pour immerger le spectateur et renforcer l'émotion. Après réflexion et une découverte hasardeuse je misais sur Puccini et son très émouvant 'O Mio Babbino Caro' (en Français "Oh mon petit papa chéri, je vais me jeter du pont").

J'ai pu enfin changer d'appareil pour filmer, et aborder le tournage en 4K (très utile pour recadrer ensuite en FullHD) et le ralenti. Mais surtout la possibilité de filmer en "flat mode", un style très décontrasté (comme dirait Garcimore) qui permet ensuite de convertir les couleurs et d'appliquer des corrections très cinématiques.

2.jpg

 

J'ai pu réaliser également des éclairages plus dramatiques et obtenir au montage des images exceptionnelles (pour un appareil photo de 600€).

Mes personnages en tête et mon scénar écrit, je proposais le rôle principal à l'ami Pedro acteur sud-américain de grand talent qui allait refuser la proposition pour indisponibilité physique et probablement psychique. Et c'est Julien qui après discussion et longue réflexion accepta le rôle de 'Lui' "pour dépanner". Un dépannage d'envergure au vu de sa prestation de génie et le résultat final à l'image de ce que j'avais imaginé!

4.jpg


Autour de Julien, Marie-Pauline & Impresio, nouveaux venus m'ont fait le grand plaisir de donner de leur personne, 'Elle' toute en sensibilité et en émotion, et Impresio en soldat slave plus vrai que nature. Clément (le fameux Chat) s'ajoutait au cast en 'Doc' amusé et empathique.

A la technique, Mathias allait assurer la prise de son et Katka sous le titre de 'Executive Assistant' la régie et l'organisation des bonnes idées!

Le film s'appelle donc 'W H A T  I F', et c'est Julien qui en a réalisé l'affiche, "qui claque sa mère" dirait-on.

 

 Le film très court (3min12 avec générique), je n'ai pas eu assez d'images pour un bêtisier. Ce fut l'occasion pour un exercice de style qui me faisait très envie depuis longtemps: la vraie-fausse interview des vrais-faux acteurs. L'occasion pour chacun de s'imaginer un autre personnage (bien chargé) et de produire une pseudo émission intello boursoufflée dont la durée excéderait celle du film !

'PelliCULTE', le magazine des passionnés de Cinéma, vous est présenté par Didier Petitgourdin:

 

Les bons conseils de Julien et notre enthousiasme devant les rushes nous ont ensuite convaincu d'afficher nos vrais noms au générique, puis de miser sur le film en festival. Sorti le 4 juillet, j'ai tout de suite postulé à de très nombreux festivals en France et un peu partout ailleurs.

Un mois seulement après, 'W H A T  I F' a été demi-finaliste au 'Los Angeles Cine Fest' de Santa Monica, puis il y a 2 jours déjà sélectionné au festival mensuel 'Roma Cinema Doc' qui se tiendra fin septembre en Italie.

'W H A T  I F'

"Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé"
Alphonse de Lamartine

Avec: Marie-Pauline Cassely, Julien Chaussé, Clément Devaux, Impresio Zrelák.
Merci à Katka, Mathias, Julien & Ethan, Manon & PAF

03/06/2016

'UNE HISTOIRE SIMPLE' CHEZ 'SUNDANCE CHANNEL' !!

Après avoir pris connaissance début avril par Julian S. d'un festival organisé par Sundance Channel, la chaine télé de Robert Redford, j'inscrivais 'Une Histoire Simple' sans vraiment y croire.

A la fin du mois un mail de chez eux arrive: "Congratulations! Your film has been chosen as a finalist for the Vimeo Audience Award in the 2016 Sundance Channel Short Film Competition!".

La chaine nous a donc choisi avec 10 autres films pour une sélection qui pourrait nous emmener à Londres où se tiendrait en juin une soirée avec remise de prix et autres festivités.

14399545-robert-redford-avec-sundance-nous-luttons-a-notre-maniere.jpg

En mai leur site internet fait apparaître pour 4 pays différents (Espagne, Belgique, Pologne et France) les nommés de chacun des pays, avec la possibilité d'un vote du public pour élire un soit disant meilleur film pour les spectateurs web, et ils annoncent un Prix du Jury qui enverra les 4 gagnants de chaque pays à Londres. En dessous de la liste, les jurés sont présentés (Directrice marketing Vimeo, directeur MK2, responsable de chez Sundance Channel...). Soit.

jury.jpg

 

Le compte à rebours est lancé, et on comprends immédiatement que le prix du public est bidon, puisque n'importe qui avec un mail fonctionnel peut voter toutes les 24h. Ce qui si vous possédez un nombre important d'amis (devrais-je dire de complices) va vous "donner la victoire" si vous vous acharnez à créer des faux mail et voter 50 fois tous les jours. Je décide de ne pas rentrer dans ce délire, et je partage juste régulièrement la page du concours sur Facebook pour faire voter les potes.

SUNDANCE Channel.jpg

Nouveau mail de Sundance Channel qui me demande sans plus d'explications 2 images du film et une bande annonce. Je m'exécute, en me disant que ça peut nous porter chance. Le compte à rebours pour les votes prend fin et la page officielle du concours affiche alors un nouveau compte à rebours avant les résultats. Encore 12 jours à attendre...

Prenant mon mal en patience, je suis l'activité Facebook d'un scénariste concurrent ('Premier Jour') qui annonce par son producteur que leur film a été choisi dans les 3 finalistes du concours (alors que le compte à rebours est à J-5). Perte d'enthousiasme, c'est surement 'Premier Jour' qui va l'emporter.
Ce court-métrage très efficace a été tourné à Paris avec un budget de 7000€  par des pros et avec la participation bénévole d'acteurs de télé bien connus (Thierry Neuvic, Alain Figlarz).

rebours1.jpg

 

A H-6, Sundance Channel met à jour sa page: le Prix du Public est attribué à 'Georges', un film qui a pu compter sur 587 votes des amis quand nous, en queue de peloton, en avons gentiment eu 150.
Et stupeur pour le Prix du Jury: c'est un film qui n'est pas dans la liste qui l'emporte, 'Gagarine'.

Après l'incompréhension il nous faut deux jours pour comprendre que notre liste de 10 films a été uniquement faite pour le prix bidon du public, et qu'en aucun cas un des films listés ne serait choisi par le jury.

Rondement mené3.jpg


Une bien belle aventure au final avec quelques surprises désagréables, très peu d'informations données par la chaine télé, et un flou total sur la fin.

Mais la fierté d'avoir été retenu par une chaine de télévision connue et de porter à 3 le nombre de sélections en festival pour 'Une Histoire Simple',

17/04/2016

EL GRINGO SELECTIONNÉ A CUBA !!

 'El Gringo' est sélectionné pour la 14ème édition du festival Cubain 'Cine Pobre Film Festival' qui se tiendra à Gibara du 17 au 20 octobre 2016 !!!

L'info avait été relayée sur leur page Facebook en décembre et j'en ai eu la teneur ce matin !
On apparaît également furtivement sur la vidéo (0:37) de leur site: https://vimeo.com/151606875 !!

El Gringo Twitter.jpg


Cheers amigos !